Lea Platini

Léa Platini est originaire de Toulon ; elle grandit dans une famille où la musique occupe une place importante.

Au cours de son cursus de clarinette classique à Toulon puis Marseille, elle découvre la musique Klezmer, dans un univers pédagogique stimulant et riche.

Très vite, elle se passionne pour les musiques traditionnelles klezmer, du proche orient et d’Afrique du Nord.

C’est lors de sa formation au CFMI d’Aix-en-Provence qu’elle s’initie aux musiques traditionnelles des Balkans, et aux musiques à transmission orales avec le groupe Aksak.

Suite à l’obtention du diplôme de Musicien Intervenant en 2013, Léa enseigne à La Cité de la Musique de Marseille, à l’Orchestre à l’école de Gardanne, intervient au GMEM (centre national de création musicale) et dirige le choeur de la Maison de la région de Marseille.

La vie à Marseille, ville riche et cosmopolite, est propice aux échanges artistiques et c’est ainsi qu’elle rencontre plusieurs musiciens tsiganes.

Un séjour de 6 mois en Roumanie moldave affinera son cheminement autour des musiques traditionnelles des pays de l’Est et klezmer notamment.

A son retour fin 2014, elle créé le groupe Les Oreilles d’Aman.

Le projet se développe et possède actuellement plusieurs facettes – un duo se créée, des collaborations sur des projets jeune public se réalisent, puis Léa créé un spectacle en solo.
Elle effectue des stages avec des spécialistes de la musique klezmer tels que Amit Weisberger, Yom, Davis Krakauer, etc., et participe au festival international Klezkanada.

Parallèlement, Léa préserve un intérêt particulier pour la musique classique et contemporaine en jouant dans d’autres projets.
Elle enregistre un album, « Nouvelle du monde intérieur / Florent Delaunay » et joue dans des projets de musique contemporaine au sein de l’association toulousaine Un archet dans le Yucca.

Publicités